Paiement-securise
Le Masala Chaï, une douceur venue d’Inde

Le Masala Chaï, une douceur venue d’Inde

A l’origine, il y a environ 5000 ans, la recette du masala  chaï différait de ce que l’on connaît aujourd’hui.
Composée d’une décoction d’épices, d’herbes et de lait, elle était utilisée en tant que remède en ayurveda, la médecine traditionnelle hindoue.

Avec l’arrivée du thé (chaï), en Inde, au XIX ième siècle, la recette se transforme quelque peu et prend la forme que nous connaissons aujourd’hui.

Désormais le thé, noir de type Assam, est infusé directement dans du lait très sucré, agrémenté d’un mélange d’épices, le masala, et devient ainsi une des boissons les plus consommées en Inde.

Selon la méthode indienne orthodoxe, une fois infusé, le chaï est étiré de la casserole à une verseuse en un long jet, pour le refroidir et l’oxyder.

La composition du masala (mélange d’épices) peut différer légèrement d’une région à l’autre, cependant, on y retrouvera toujours les « standards » de la recette.

  • La badiane (ou anis étoilé) : cette épice chinoise utilisée pour son goût anisé possède des propriétés anti-inflammatoires, antivirales et carminatives.
  • La cardamome : largement utilisée dans la médecine orientale, elle contribue à faciliter la digestion et apaise les maux d’estomac après un repas copieux.
  • La cannelle : connue pour ses propriétés antioxydantes et son action contre le diabète, la cannelle aide à réguler le taux de glucose dans le sang, à contrôler le taux de cholestérol, et à réduire la tension artérielle. Elle est aussi dynamisante.
  • Le clou de girofle : cette épice possède des propriétés antiseptiques et analgésiques. On utilise le clou de girofle pour soulager les troubles digestifs comme les ballonnements, les nausées ou les vomissements.
  • Le fenouil : véritable alliée pour limiter les troubles digestifs et l’inflammation des voies respiratoires, cette plante est une excellente source d’antioxydants, de vitamine C et de fibres.
  • Le gingembre : ce rhizome possède des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Ses principes actifs (le gingérol et le shogaol) aident à améliorer le transit intestinal, la circulation, et stimulent le système immunitaire.
  • Le poivre noir : très apprécié pour ses propriétés antibactériennes, le poivre noir soutien le métabolisme et contribue ainsi à lutter contre le stockage des graisses dans le corps.

Ajouté à ce savoureux mélange, le thé noir, apporte lui aussi son lot de bienfaits, ce qui fait du masala chaï une gourmandise aussi bonne à boire que bienfaisante pour l’organisme.

Il est cependant déconseillé d’en consommer le soir. En effet le thé (et sa théine) ainsi que les épices, stimulantes pour l’organisme, peuvent perturber le sommeil.

Sur OkoShira vous trouverez 2 boissons inspirées du traditionnel Masala chaï indien.

  • L’infusion Chaï d’Hiver qui contient peu de thé noir (d’où sa classification comme infusion) -> http://bit.ly/3vqfiCh
  • Le thé pu-erh Power Chaï, qui se rapproche beaucoup de la boisson originelle.
    Ici le thé chinois pu-erh (noir et fermenté) remplace le noir Assam -> https://bit.ly/2Q2VioR

Il ne vous reste plus qu’à vous laisser tenter!

Laisser un commentaire