Paiement-securise
Connaissez-vous le CBN et le CBG?

Connaissez-vous le CBN et le CBG?

Aujourd’hui, presque tout le monde a entendu parler du CBD, mais connaissez-vous le CBN et CBG ?

Avant d’aller plus loin, un rappel qui s’impose :

Les phytocannabinoïdes (CBD, CBN, CBG,…) ne sont pas des médicaments, ils ne sont pas destinés à diagnostiquer, traiter, guérir ou éviter des maladies. Nous recommandons de demander l'avis d'un professionnel de santé avant de consommer des compléments alimentaires à base de phytocannabinoïdes.

Produit destiné aux adultes uniquement.

Revenons maintenant à notre sujet.
Il existe trois catégories de cannabinoïdes :

1/ Les Phytocannabinoïdes dont l'origine est végétale

2/ Les endocannabinnoïdes sécrétés par certains organismes animaux (dont les humains)

3/ Les cannabinoïdes synthétiques produit en laboratoire

Parmi les phytocannabinoïdes, qui regroupent pas moins de 113 molécules différentes se trouvent, entre autres,  le CBD, le CBN et le CBG.

Le CBD est le plus connu, et vous trouverez toute l’information utile sur le blog du site Okoshira.fr :   CBD – Quelle dose et quelle concentration peut-on prendre ? ; Grossesse et CBD ; Arrivage du CBD

Faisons plutôt le point sur le CBN et le CBG.

Le CBN est l’abréviation de CANNABINOL, un autre composé des plantes de chanvre. Le CBN est synthétisé lors de la dégradation du THC sous l’action de la chaleur, de l’oxygène ou lorsque la plante commence à vieillir.

Il est notamment reconnu pour son action antioxydante, antispasmodique et anxiolytique. Le CBN est également un analgésique efficace dont la puissance serait trois fois supérieure à celle de l'aspirine. Différents travaux ont également montré l'effet positif du CBN contre la maladie de Charcot, dont il contribuerait à apaiser les symptômes.

Autre propriété, le CBN est un sédatif puissant. Des études sur des modèles animaux ont montré que le CBN peut prolonger la durée du sommeil.

Extrêmement prometteur, le CBN  est un phytocanabinoïde.
Toutefois il ne doit pas être consommé en trop grande quantité.

Le CBG, abréviation de CANNABIGEROL, est un cannabinoïde non psychoactif qui offre une variété d’utilisations thérapeutiques prometteuses. Le CBG compte parmi les cannabinoïdes les plus répandus dans le chanvre. Selon diverses études, il semblerait même être la cellule souche du cannabidiol et du THC. S'il ne possède aucun effet psychoactif, il dispose néanmoins d'un potentiel thérapeutique remarquable. Le CBG contribuerait notamment à :

*         éliminer les bactéries ainsi que certaines moisissures ;

*         limiter les risques de coagulation du sang ;

*         apaiser les douleurs ;

*         freiner la prolifération de certains cancers, et tout particulièrement celui de la prostate;

*         améliorer la qualité du sommeil.

*         réduire la pression intraoculaire associée au glaucome. Les chercheurs ont expliqué ces effets par le fait que les récepteurs endocannabinoïdes sont fortement concentrés dans les structures de l’œil.

Par son interaction avec les récepteurs CB1 et CB2*, le CBG peut augmenter naturellement les niveaux de dopamine, favorisant le sommeil, l’humeur et l’appétit. Le CBG serait également un inhibiteur des récepteurs de la sérotonine, permettant ainsi de réduire l’anxiété et la dépression.

Source :

https://www.sciencesetavenir.fr

https://www.cas.org/fr/resources/blog/cannabinoid-research

*Pour aller plus loin sur le système endocannabinoïde : Action des endo-cannabinoïdes sur les récepteurs CB1 et CB2

Comprendre le système endocannabinoïde :  https://bioactif.eu/cbd-systeme-endocannabinoide/

 

Laisser un commentaire